4457769273_413402f318_zCette maternité est une petite structure et la sage-femme de garde assure toutes les fonctions en parallèle, consultation, préparation, salle de naissance et hospitalisation. Comme les couples y sont suivis dès le début de la grossesse, cela fait autant d’occasions de se croiser, se rencontrer, apprendre à se connaître et nouer une vraie relation.

Avec ces parents, la rencontre fut particulièrement riche et forte. Je les ai accompagnés avec plaisir tout au long des neuf mois, le hasard a gentiment fait que je sois de garde au moment de la naissance et leur séjour a fini de sceller une vraie complicité.

A l’occasion du second anniversaire de leur petit, je les découvre tous les trois au détour d’un couloir. Nos retrouvailles sont joyeuses. Nous évoquons les deux années si rapidement passées, la découverte de la parentalité, son cortège de joies et d’inquiétudes, le premier sourire, la première dent, la première fièvre, la première chute, les premiers mots…

Leur fils commence à s’impatienter ; tire leurs mains, s’aventure à explorer quelques tiroirs du bureau, consent à crayonner une feuille blanche pour nous accorder un peu de temps puis revient se blottir dans leurs bras.

Il  a de magnifiques yeux bleus. Je me surprends à observer ceux de ses deux parents pour y retrouver l'hérédité de ce bleu saturé. Je souris de mon absurdité.

Une sonnette me rappelle à mes devoirs. Il faut retourner dans le service.
Je les regarde s’éloigner. Solidement accroché à leurs bras, il saute et rit à chaque envol.

Arrivées au bout du couloir, elles se retournent ensemble pour me saluer gaiement d'un grand signe de la main.

 

©Photo