6949594181_a1151f6564_b

Une sonnerie stridente au coeur de la nuit dans la maternité de mes études. Je décroche un combiné encore bêtement relié à son socle par un fil en spirale ...

Une voix d'homme, grave, posée. Le vocabulaire est châtié, l'élocution lente ; son ton guindé me donne le sentiment d'être téléportée au siècle précédent.

"Je pense que mon épouse vient de perdre les eaux. Est-il nécessaire de nous rendre immédiatement à la maternité?
Je pose les questions d'usage, mouvements foetaux, parité, terme, contractions et cherche ensuite à évaluer s'il s'agit bien d'une rupture de la poche des eaux.
- A t-elle perdu beaucoup de liquide ?
- Je vous prie de ne pas quitter, je vais me renseigner.
Un temps d'attente non négligeable.
Puis il annonce, d'un timbre toujours aussi affecté, en détachant bien chaque syllabe
- L'équivalent d'un petit verre à liqueur".

 

©Photo